La sélection esperitcatala

25,00 €

La Botifarra, rien qu'à l'évocation de ce mot, CANTAGRILL ESPERIT CATALA, a comment dire ? Se lèche les babines, se frise la moustache, imagine son assiette remplie de botifarra, a déjà le gout en bouche.

29,00 €

CANTAGRILL fête à sa manière et par la création d'un nouveau "tit cheurt" l'arrivée de nouveaux joueurs dans l'équipe de Rugby fanion de PERPIGNAN.

29,00 €

Un des premiers "titcheurts" de la gamme qui a été revisité. En revanche, l'altitude de sa majesté Canigó n'a pas changé, ou si peu... les géomètres l'ont déterminée à 2784,66 m (66 comme notre département ! est-ce un signe ?)

29,00 €

Il fallait oser comparer les civilisations égyptienne, grecque et romaine, comme aussi les Vikings avec les Catalans. Mais en fait il y a beaucoup plus d'humour que d"égo" dans ce message non provocateur.

29,00 €

Merveilleux proverbe qui nous a été soufflé à l'oreille par un poète roussillonnais.

29,00 €

Voila un "tit-cheurt" revendicatif. Ici le militant catalan amateur de bonne cuisine catalane n'hésite pas à réclamer son plat préféré." Des de Banyuls fins el Canigó volem boles de picolat".

29,00 €

Très très vieille expression Catalane pour dire qu'il est nécessaire de s'allonger une dizaine de minutes pour se reposer et repartir de plus belle

29,00 €

Le motif Canigómount est un condensé entre le Canigou (Canigó) cher au coeur des catalans, que nous pouvons admirer sur écran géant si nous avons la chance d'avoir une fenêtre avec vue sur notre montagne sacrée, et la célèbre montagne de la Paramount.

29,00 €

Non ce n'est pas "El Ché", il s'agit d'un vrai grand père catalan qui portait le béret de la même façon...regardez les photos "sépia" de votre grand père. Tee-shirt coupe ample.

25,00 €

J'aime PERPIGNAN ou J'aime la catalogne sur débardeur blanc ou noir.

29,00 €

Avec ce motif, VIGATANA AIR, nous avons ici promulgué nos célébres vigatanes catalanes au rang de moyen de transport en faisant allusion à une compagnie d'aviation !

29,00 €

Merveilleux proverbe qui nous a été soufflé à l'oreille par un poète roussillonnais.